Aller au contenu principal

Acheter des dollars US sans frais

Il y a une différence entre investir aux États-Unis et investir directement dans des titres américains. Si vous voulez vous exposer au marché américain entier vous avez deux options.

  1. Acheter un ETF coté à la bourse canadienne comme VUN qui traque le marché américain.
  2. Acheter un ETF coté à la bourse américaine comme VTI qui traque aussi le marché américain.

Ces 2 ETF sont l’équivalent l’un de l’autre. Ils suivent le même indice et sont gérés par la même compagnie. Mais comme ils n’opèrent pas dans le même pays, ils ne sont pas soumis aux mêmes règlements, taxes, contraintes ni politiques de prix. On ne peut pas non plus les acheter avec la même monnaie. VUN n’est accessible qu’en dollar canadien alors que VTI va vous demander une conversion. Quel serait l’intérêt d’aller chercher un ETF directement en dollar US?

Investir aux États-Unis coûte bien moins cher

Depuis l’arrivée de Vanguard au Canada, les frais de gestion de tous les opérateurs ont bien chuté. Ishares, BMO et d’autres se sont alignés sur les tarifs de leur nouveau concurrent et on parle de grosses chutes. Je me souviens qu’un fond populaire comme XIC est passé de 0,25 à 0,06%, quelques temps après que Vanguard ait lancé VCN à 0,06%. Les chiffres vous paraissent petits? C’est quand même une réduction de 80%. C’est rare d’avoir un rabais de 80% du jour au lendemain sans durée limitée et sans pratique commerciale douteuse (-80% sur un prix gonflé de 120% par exemple). Il devenait enfin possible d’investir au Canada à des prix ressemblants aux prix américains.

XIC, VCN et aussi ZCN traquent le marché canadien et sont des exemples d’ETF les moins chers que l’on puisse trouver dans le pays. Vous aurez des résultats similaires avec ces 3 larrons et il n’y a pas vraiment de raisons significatives d’en avoir un au lieu de l’autre. Mais si vous voulez des ETF internationaux, vous ne pourrez pas en avoir d’aussi bon marché. Étrangement, dans ce domaine, les prix n’ont pas baissé autant qu’on aurait pu le croire. J’en ignore les raisons, et peut-être sont elles fiscales, alors je ne veux pas accuser ces compagnies de garder des marges abusives. Cependant, si vous comparez les frais entre les fonds Vanguard canadiens et leurs équivalents américains, la différence est saisissante:

Il semble qu’aux États-Unis, il y ait peu de différences de coûts entre investir à domicile et investir à l’extérieur. La tentation est grande pour les Canadiens, d’aller investir dans ces ETF qui ne sont pas si loin de nous. En effet, nos monnaies ne sont pas trop éloignées et nos banques font souvent affaire dans les deux pays. Plusieurs nous laissent avoir un compte en dollar US et nous pouvons détenir des investissements dans les deux monnaies. Questrade permet d’acheter des ETF américains et canadiens sans différence dans vos comptes taxables, REER ou CELI. De plus, cela nous permettrait d’éviter une partie de la taxe étrangère retenue à la source sur les dividendes américains. La seule vrai contrainte reste le coût de la conversion des monnaies.

Combien on paye?

Là-dessus toutes les banques ne sont pas égales et comme souvent les frais sont cachés. Pour les connaître, il n’y a pas vraiment d’autres choix que de les calculer car aucune, ou peu, d’institutions n’affichent directement: « ici 2% de frais de change sur nos taux ». En revanche toutes prétendent avoir des taux compétitifs ou préférentiels. Si j’essaie d’obtenir 200 USD avec TD voilà le taux qu’ils me proposent:

Ici le taux proposé est de 1,3131. Sur Google le taux USD/CAD du jour est à 1,27:

La différence représente donc les frais de TD pour changer l’argent. Petit calcul:

1-(1,27/1,3131) x 100 = 3,27%

Au taux de change normal 200 USD devrait coûter 254,03 CAD. Ici TD vous coûte 8,59$.

Voyons maintenant avec Western Union:

Contrairement à tout à l’heure, ici le taux affiché est dans le sens CAD/USD. Toujours selon Google, il devrait être de 0,79:

Si on fait le même calcul on a: 1-(0,7679/0,79) x 100 = 2,8%. Ici Western Union vous coûte 6,42$.

Je ne vais pas faire la comparaison avec tous les sites et je vais directement vous orienter vers Transferwise:

On peut difficilement faire plus proche du taux de change de base avec 1,27055, mais il y a tout de même des frais de 2,51 USD ce qui revient à 1,255%.

Combien on économise?

Si vous avez l’impression que j’exagère pour 8$, il faut vous dire que le problème ne se pose pas vraiment pour une seule transaction de 200$. Non, l’ennui c’est lorsque vous voulez convertir cette même somme 12 fois dans l’année et donc payer 78$/an à la banque, qui à leur tour ne seront pas investis avec les intérêts composés, et au bout de 30 ans… bla bla bla…

Mais surtout, le but de changer l’argent était de profiter des frais moins élevés des ETF américains. Dès que l’on perd entre 2 et 3% dans le transfert, il faut des années avant de revenir à égalité avec l’économie des frais de gestion. Souvenez vous que l’économie moyenne entre les 2 systèmes d’ETF étaient autour de 0,17%. À vous de faire le calcul mais pour un portefeuille de 10 000$, vous économisez 17$ par an en passant des ETF canadiens aux américains. 17$/an d’économie contre 78$ de frais de change avec TD (si vous changez 200$ par mois). Ça veut dire plus de 4 ans avant d’être à égalité si vous arrêtez de convertir l’argent. Avec Transferwise, c’est 17$/an d’économie contre 30,12$/an de frais. C’est mieux, mais inutile tant que vous convertissez régulièrement. Puis, des années plus tard, si vous reconvertissez les dollars américains en dollars canadiens, il faudra repayer ces frais voire plus, car vous convertirez probablement une plus grosse somme.

D’ailleurs, comme toujours avec les frais calculés en pourcentage, la pilule passe plus difficilement avec des sommes plus grosses. Vous voulez échanger 50 000 CAD? Il faudra payer 1 635$ avec des taux comme à TD, contre une économie de 85$/an avec les ETF américains. Ça veut dire plus de 19 ans avant de… oulala! Même en récupérant la taxe étrangère sur les dividendes ça ne justifie pas de changer la monnaie.

Qu’est-ce qui se passe si on veut changer 50 000 CAD avec Transferwise?

Transferwise prend 0,65% de frais. À ce rythme là il faudrait plus de 3 ans pour revenir à la même hauteur. C’est déjà mieux que 19! Si votre compagnie de courtage ne vous permet pas d’avoir des dollars américains, changez de compagnie ou laissez tomber. Vous aurez à payer trop de frais de conversion à chaque contribution et à chaque paiement de dividendes (vos dividendes en dollars US seront automatiquement convertis en CAD, avec frais prélevés au passage, avant d’arriver dans votre compte).

Comment ça se passe dans votre portefeuille?

La meilleure solution est de ne pas se soucier de changer son argent au départ. Franchement, ce genre de différence de frais de gestion est supportable si vous partez de 0 ou presque. À partir de combien devrait-on s’en occuper?

Lorsque vous commencez à avoir des placements plus gros, vous pouvez commencer à migrer votre portefeuille par portions. D’abord, il est possible que vous n’ayez besoin de changer que vos ETF internationaux dans vos REER et compte taxable. Vous n’avez pas besoin de changer vos obligations, ni votre ETF canadien. Dans mon modèle de portefeuille, il n’y a que VXC que vous devriez changer (et éventuellement les FPI dans votre CELI). Soit vous transformez VXC en trois fonds US: VTI, VEA et VOO. Soit vous le transformez en un seul fond mondial: VT qui coûte 0,08%. Certes ce fond comprend le Canada mais à hauteur de 3% à peine. Si cela vous gène vraiment vous pouvez baissez votre allocation au Canada dans votre ETF (VCN). Je préfère la solution VT qui est plus simple et facile à gérer.

À vous de voir quand vous estimez que vous payez trop de frais. Dans le modèle d’ETF canadiens que je propose, les frais sont de 0,16%. Avec un modèle en version hybride ETF américain/canadien on aurait ceci:

  • VCN (Canada): pondération 20% à 0,06% de frais
  • ZAG (obligations): pondération 40% à 0,08%
  • VT (monde): pondération 40% à 0,08%

Les nouveaux frais seront de 0,012+0,032+0,032 = 0,076%. Le rabais est de -52,5% mais on joue sur des petites sommes. On dirait un calcul d’épicier. Un portefeuille de 500 000 économise 420$/an (vous payez 380 au lieu de 800). Un portefeuille de 2 millions économise 1 680$ (vous payez 1 520 au lieu de 3 200). C’est toujours bien de payer moins mais on ne peut pas dire que mon modèle canadien était cher.

Par contre votre allocation à vous n’est pas forcément la même. Plus vous aviez mis d’importance sur les ETF internationaux, plus vous économiserez en émigrant aux États-Unis. Imaginons un portefeuille plus agressif: 25% Canada, 55% international, 10% obligations et 10% FPI avec CGR qui est assez cher (0,71%).

Les frais seraient de 0,24%.

En changeant VXC pour VT et CGR pour REET, vous passerez à 0,08% soit une économie substantielle de..-67%. Ça ne parait pas très différent du portefeuille équilibré plus haut, dont le rabais était à -52,5%, mais c’est tout de même une belle économie. Dans un tel cas, un portefeuille de 500 000$ économise 800$/an (vous payez 400 au lieu de 1 200) et un portefeuille de 2 millions économise 3 200$/an (vous payez 1 600 au lieu de 4 800). Donc faîtes vos calculs avec vos chiffres, et voyez quand vous pensez que cela en vaut la peine. Mais encore une fois, si vous ne pouvez pas éviter les frais de change, toutes ces économies sont inutiles.

Modèle à 0,08% de frais, extrêmement bon marché pour une
allocation très internationale et qui inclue les FPI.

Le problème dans tous les cas, c’est que Transferwise ne vous sera d’aucun secours, à moins que vous ne receviez 50 000$ du ciel d’un coup. Sinon, j’espère que vous n’allez pas sortir 50 000 ou plus de vos REER ou de votre CELI, juste pour les échanger avec Transferwise. Sortir de l’argent des REER est criminel fiscalement et vous ne pouvez pas l’y remettre. Quant à votre CELI, vous devriez le faire en décembre pour pouvoir remettre l’argent dès janvier. Mais il y a une solution.

Le gambit de Norbert

En 2001, Norbert Schlenker a mis au point une technique à moindre coût pour changer des dollars canadiens en dollars américains sans avoir à les sortir du compte, ni à payer de commissions. Il a profité du fait que certaines actions ou ETF sont cotés sur les 2 marchés. Par exemple, vous trouverez Air Canada à Wall Street et à Bay Street. Il demandait à son agent de courtage de transférer son argent d’une action canadienne à la même action américaine et vice-versa, sans avoir à la vendre, ni à payer de commissions. Voici comment le faire avec Questrade.

Imaginez que vous voulez passer de VXC en CAD à VT en USD dans vos REER:

  1. Assurez-vous d’avoir configuré votre compte REER avec l’option « currency of transaction » pour accepter les 2 monnaies.
  2. Vendez VXC.
  3. Avec un ordre limite, achetez l’ETF DLR.TO en CAD. Cet ETF est idéal pour le gambit car il traque la valeur du dollar US. Donc cela revient à bloquer un taux de change autant de temps que vous le détenez. Soyez patient même si l’ordre limite met du temps à être exécuté.
  4. Lorsque c’est fait, cliquez sur l’aide via le clavardage en ligne (chat) et sélectionnez l’option « general questions« .
  5. Lorsqu’un représentant est en ligne, demandez-lui de transférer DLR.TO à DLR.U.TO en USD. En anglais l’expression adéquate est « to journal DLR.TO to DLR.U.TO« . Évitez de vous tromper dans les codes :).
  6. Lorsque c’est fait, il vous faudra attendre environ 3 jours pour que la transaction apparaisse et soit finalisée. À ce moment, vous pouvez vendre DLR.U.TO et vous aurez vos dollars américains à moindres coûts.
  7. Achetez VT.

Avec cette technique, vous pouvez finalement profiter des ETF américains et baisser les frais de votre portefeuille de pas loin de 80%. Les frais de change sont une histoire ancienne. Mais ne vous y trompez pas, un portefeuille 100% ETF canadiens à 0,16% de frais, ne vous empêchera pas d’atteindre votre liberté financière. Il n’y a pas de réelle urgence à convertir vos fonds et à investir en dollar américain, si ce n’est l’avantage certain de toucher des dividendes dans cette monnaie.

Non, on devrait plutôt s’amuser à faire le calcul des économies faites contre un portefeuille estampillé Desjardins ou autre à 2% de frais. Donc avec une différence de coût de 1,92% on a un rabais de -96%. Nous avons un portefeuille de 500 000$ qui économise 9 600$/an (vous payez 400 au lieu de 10 000). Un portefeuille de 2 millions économise 38 400$/an (vous payez 1 600 au lieu de…40 000). Mais rassurez-vous, avec des frais de 2%, vous aurez plus de difficultés à atteindre les 2 millions donc vous avez moins de chances de payer de tels frais… Ha! Merci!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :