Aller au contenu principal

Mon avis : Sans peur et sans reproche

ROMAN : SANS PEUR ET SANS REPROCHE

AUTEURE : ISABELLE MOROT-SIR

AUTOÉDITION

GENRE : ROMANCE

51ziPmKfocL

Quatrième de couverture :

Résumé du livre:
Quel est le point commun entre un village de haute Provence, un ancien pompier de Paris, une bibliothécaire, une maman solo et une oie nommée Gladiator ? Le hasard ?

Description du produit:
Comme avec chacun des livres d’Isabelle Morot-Sir, on retrouve sa plume délicate, mise au service d’une histoire dont l’évidence cache intrigues et surprises. Ce roman va vous emporter sous le soleil de haute Provence, pour une romance douce dont l’auteur a le secret, alors n’hésitez pas et laissez-vous tenter par le voyage…

 

De quoi parle Sans peur et sans reproche ?

C’est l’histoire de Félix, une jeune femme, mère célibataire d’une petite fille très vive d’esprit. Toutes deux vivent en pleine Provence, avec leurs animaux : une oie courageuse et un renard roux comme les cheveux de ses maîtresses.  Leur vie tranquille et paisible va être un jour bouleversée par la rencontre de Félix avec un pompier récemment muté dans la région.

La belle Félix sera-t-elle capable de surmonter ses craintes et de laisser derrière elle son douloureux passé pour s’ouvrir à cet homme ? Et quels secrets cache-t-elle ?

Pour le savoir, il faudra lire ce roman !

2958834

Mon avis

Contrairement aux deux romans des Citadelles, celui-ci est très court (148 pages version broché) et se lit donc très vite, puisque le style d’Isabelle est toujours aussi fluide. Je pense que je l’ai lu en tout juste une après-midi et une soirée. J’ai beaucoup aimé le personnage de Félix. Encore une fois, l’auteur a su donner vie à cette femme forte, sensible et terre à terre. Elle sait se débrouiller toute seule, n’a besoin de personne, mais en même temps, elle ne tombe pas dans la caricature de la femme sans faille. Elle agit juste avec courage, détermination et beaucoup de résilience. Sur plusieurs aspects, elle me rappelle un petit peu Mona, de la Citadelle des Dragons. Quant à Lowen, le pompier, je l’ai aussi trouvé très attachant avec ses blessures et ce calme qu’il sait transmettre aux autres. C’est un personnage qui apaise et qui rassure.

L’histoire en elle-même est bien menée. Il se passe plein de petites choses, et à la fin du roman, on se retrouve avec une très grosse révélation, presque inattendue (mais j’avoue que je l’avais sentie venir), qui donne à l’histoire un petit quelque chose de plus.

Donc je vous recommande cette lecture pour l’été. Je pense qu’elle saura vous transporter dans cette jolie Provence et vous permettra de vous évader. C’est un roman fort, tout comme Félix, qui vous fera passer par toutes les émotions. Et je trouve qu’encore une fois, on a ici un très bon représentant de ce que l’auto-édition peut offrir !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :