Aller au contenu principal

Ma planification de repas du 25 mars

J’ai décidé, de temps en temps, de rédiger un article complet certaines semaines concernant ma planification de repas. Avant de me lancer dans la planification à la semaine, j’ai lu beaucoup d’articles de ce genre sur des blogs américains ou canadiens anglophones. Ces articles m’ont aidée à y voir plus clair et à mieux m’organiser. Je sais que c’est un grand pas à faire, que ça peut même faire un peu peur, alors j’espère que ces articles vous aideront à sauter le pas vous aussi.

  1. Avant de commencer à planifier ma semaine, je me pose toujours quelques questions de base :
  • Qu’est-ce qu’on a de prévu dans la semaine ? Est-ce qu’il y a des événements organisés ? Cette semaine, j’ai beaucoup de choses à faire après l’école, donc très peu de temps de cuisine…
  • Est-ce que je vais finir plus tard ? Est-ce que j’ai des réunions après l’école ?
  • Est-ce qu’il va faire froid ? Chaud ? (pour moi, c’est important par rapport à mes repas ! )
  • Est-ce que quelqu’un a une envie particulière ? Est-ce que quelque chose me fait envie à moi ?

2. Ensuite, je pourrais (mais je ne le fais jamais) consulter les promotions des magasins de la ville, surtout sur la viande. Honnêtement, je pense que ce serait une très bonne habitude à prendre, mais je n’arrive pas à m’y mettre.

3. Je vérifie ce que j’ai dans mon congélateur et mes placards. Par exemple, cette semaine j’ai déjà beaucoup de choses au congélateur que je pourrais utiliser :

  • Un boeuf bourguignon maison
  • Du boeuf haché (5% de MG)
  • Un rôti de boeuf
  • Un poulet entier
  • Des crevettes
  • Une soupe de légumes
  • Plein de petits pains

Et dans mon placard, je ne manque de rien. J’ai du riz, des pâtes, des pommes de terre, des lentilles, de la semoule, du concentré de tomates, des feuilles de riz, des feuilles nori (pour les makis), et bien d’autres choses encore…

Mais comme je le disais récemment, il fait tellement beau ces jours-ci que je n’ai vraiment pas envie de manger des plats trop riches ou lourds. Je vais donc orienter ma semaine vers des plats légers, pleins de légumes et de couleurs.

4. Maintenant que j’y vois plus clair, je peux enfin planifier mes repas. Je le fais dans mon Bullet Journal (une sorte d’agenda/journal intime) que j’ai toujours avec moi. J’organise ça de la façon suivante : une partie pour les repas du midi au travail avec plusieurs plats, les repas du soir de chaque jour de travail de la semaine et une partie avec mes idées pour le weekend (juste des idées, car on fera selon nos envies).

Ma planification de la semaine du 25 mars

  • Repas du midi (pour le travail) : Mesclun aux pommes vertes et à la feta – Soupe de la mer – Galette roulée au jambon et au fromage frais

Ma salade de pommes/mesclun/feta

 

 

  • Lundi soir : « Bar » à rouleaux de printemps* et riz coco thaï
  • Mardi soir : Salade de haricots verts, mesclun et feta (une variante avec des ingrédients identiques à mes autres salades)
  • Mercredi soir : Salade grecque et omelette aux champignons (j’aurai le temps de rien mercredi soir !)
  • Jeudi soir : Burger maison (boeuf et poulet) et « frites » de carottes
  • Vendredi soir : Grillades et salade composée (selon les restes de feta/olives/pommes de terre, etc, de la semaine)
  • Idées pour le weekend : Atelier maki maison/petites pizzas maison/grillades

J’ai testé le bar à rouleaux de printemps ce soir (dimanche 24 mars) pour voir combien de temps ça allait me prendre le lundi soir, et aussi pour cuire les nouilles d’avance. Tout s’est bien passé, on remange ça demain avec le riz thaï !

* L’idée du bar à rouleaux de printemps me vient de Maman mange bien que je suis sur facebook et instagram. Je vous conseille de faire la même chose 🙂

5. Maintenant que j’ai planifié mes repas, je prépare rapidement ma liste de courses. Il ne me faut pas beaucoup de choses, puisque mes placards sont bien remplis. Je n’ai qu’à acheter des produits frais de base, des oeufs, du lait, beaucoup de fruits et légumes et quelques petites choses pour remplacer ce qui sera utilisé dans mes placards.

Voilà comment on fonctionne à la maison ! On aime avoir pas mal de choses en réserve pour cuisiner ce qui nous fait envie au moment voulu. Parce que bien sûr, même si on planifie beaucoup de choses, on sait aussi se laisser vivre, surtout le weekend. En semaine, la planification me permet de mieux gérer les repas et de manger équilibré, surtout au travail.

Sans ça, je veux trop souvent faire trop vite, me débarrasser de cette tâche et je me retrouve avec des déjeuners que je n’aime pas manger et des repas préparé à la va-vite (à l’arrache) le soir après une journée épuisante. Le pire, c’est quand je n’ai même pas faim et que je prépare un repas « crudité/chips/yaourt au soja » à notre petit canadien. Ce n’est pas un drame, c’est sûr, mais je n’aime pas l’idée de perdre complètement le contrôle et de ne plus pouvoir gérer correctement les repas.

Il y a tellement de choses qui peuvent se passer dans une semaine, plus on y est préparé et mieux je me porte. Ça me permet aussi de gérer un peu de mon anxiété et de me dire « hm, au pire, si cette réunion s’éternise, je sais que le repas est prêt ». Moi, ça m’aide !

Un commentaire »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :