Aller au contenu principal

Besoins ou désirs : comment ne plus jamais s’endetter?

Tout le monde (je l’espère) sait qu’il faudrait dépenser moins que ce que l’on gagne. Mais apparemment c’est plus compliqué de définir les limites entre nos besoins et nos désirs. Si vous savez exactement combien vous gagnez et dépensez, je vous propose quelques questions qui devraient aider à vous souvenir de ce qu’est un besoin ou un désir.

Logement (35% des revenus) :

  • Avez-vous bien pensé à toutes les dépenses que ce domaine implique? Il y a des frais récurrents comme le loyer/crédit, la taxe d’habitation, les factures d’électricité et de gaz et l’assurance. Mais il y a aussi des frais ponctuels comme l’entretien de l’extérieur, la décoration, les réparations, le remplacement des appareils ménagers, les outils pour les bricoleurs etc… Entretenir son logement demande d’avoir du cash en réserve pour ne pas avoir recours à la trop tristement populaire ligne de crédit.
  • Si vous êtes locataires, les dépenses évoquées en 1- déterminent si vous êtes prêts à devenir propriétaires. Est-ce qu’acheter une maison vous mettra dans le rouge chaque mois ou presque?
  • La surface d’habitation est capitale. Avons-nous besoin que chaque enfant ait sa chambre ? Plus la maison est grande plus il faut la chauffer, l’assurer et l’entretenir. À l’achat, plus elle est chère et plus le montant de la taxe de propriété sera conséquente.
  • Ne vaut-il pas mieux une habitation peut-être plus chère mais mieux isolée du froid?

Alimentation (15% des revenus) :

  • Avez-vous des restrictions alimentaires (allergies, besoin de santé précis) ? Quel est le surcoût éventuel associé à ceux-ci ?
  • Avez-vous des idéologies particulières liées à l’alimentation (végan, bio…) ? Quel est le surcoût lié à celles-ci ?
  • À quelle fréquence avez-vous besoin de manger de la viande/poisson ?
  • Cuisinez-vous ? Si non, pourquoi ?
  • Achetez-vous fréquemment des plats déjà cuisinés, surgelés ou en conserve ?
  • Combien dépensez-vous en restaurant/maison de café par mois ?
  • Avez-vous vraiment besoin de boire autant de café ? Si c’est une addiction c’est important au moins de se l’avouer.

Assurances personnelles (5% des revenus) :

  • Si vous n’avez pas d’enfants ni de personnes à charge, avez-vous besoin d’une assurance vie ?
  • Connaissez-vous les assurances vie temporaires ?
  • Êtes-vous assuré contre un accident ou une maladie qui vous empêcherait de travailler ?
  • Les autres membres de votre famille sont-ils assurés ?
  • Avez-vous une assurance avec votre employeur ? Est-elle suffisante ?

Transport (20% des revenus) :

  • Une voiture neuve ? Vraiment ?
  • Un crédit automobile ? Vraiment ? Si vous adoptez l’habitude d’avoir du cash en réserve, vous n’en aurez bientôt plus besoin.
  • L’essence coûte ce qu’elle coûte et il en faut. Est-ce judicieux de se préoccuper de son prix ou plutôt de la consommation de notre véhicule ?
  • Préchauffer la voiture l’hiver et la laisser tourner à l’arrêt ? Vraiment ?

Divertissements/télécommunications (10% des revenus) :

  • Un enfant a-t-il besoin d’un téléphone cellulaire ? Vous-même ?
  • Comment font tous ces gens qui décident de plus en plus de se passer des chaînes du câble ?
  • Y-a-t-il un petit distributeur d’internet qui a une offre alléchante illimitée dans votre région ?
  • Voyager est-il important pour vous ?
  • La vie sociale est-elle de meilleure qualité à l’extérieur plutôt que chez soi ou chez des amis ?
  • Est-ce qu’aller voir un film coûte plus cher que de se bâtir un home cinéma ?
  • Comme pour le café, avez-vous besoin de boire autant d’alcool ?
  • Payez-vous plus de 0$ de frais bancaires récurrents par mois ?

Épargne court-terme et long terme (15% des revenus) :

  • Avez-vous un plan de pension ou vous faut-il épargner pour votre retraite ?
  • Votre réserve d’argent vous permet-elle de subvenir à DES urgences ? J’insiste sur le pluriel car apparemment il y a une loi obscure de l’univers qui incite les événements négatifs à apparaître en série. La réserve d’argent permet d’arrêter cette série avant d’ajouter les mots « broke » et « dettes » à votre liste de soucis.
  • Si les voyages sont importants pour vous, ne vaut-il pas mieux prendre l’argent ici plutôt que sur une carte de crédit ?
  • Votre employeur offre-t-il des possibilités d’épargne avantageuses ?
  • Pour quelle autre raison chercheriez-vous à épargner ou à investir (sécurité financière, léguer un héritage, arrêter de travailler plus tôt…) ?

 

Ces chiffres ne sont qu’à titre indicatif. Vous pouvez dépenser 40% au lieu de 35 dans votre logement si vous êtes capables de ne dépenser que 15% au lieu de 20 pour le transport. Le but est de ne JAMAIS se retrouver à court d’argent à la fin du mois.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :