Aller au contenu principal

Mes 10 conseils pour corriger son roman

Avec la publication auto-édité de mon premier roman, le Dernier Descendant, je n’ai pas eu le choix d’apprendre à corriger et réviser mon manuscrit. Croyez-moi, la chose n’a pas été facile et j’y ai passé environ deux ans… Deux ans c’est très long et je pense que ce temps a été rallongé par deux éléments importants :

  • Mon manque d’expérience en la matière
  • La longueur de mon manuscrit (environ 130 000 mots)

J’ai tout de même persévéré, il était hors de question d’abandonner, malgré la frustration ! Après avoir parcouru pas mal de blogs et de sites d’aide à l’écriture, j’ai réussi à me créer un plan de correction que j’applique à mon second roman. Cette fois-ci, la correction me prend bien moins de temps et je suis moins frustrée puisque je vois clairement le résultat de mes séances de correction.

Je vous présente donc ma façon de faire sous la forme d’une liste de 10 conseils. Bien sûr, je ne prétends pas être une professionnelle de la correction, mais j’espère que cette liste vous sera utile !

Mes 10 conseils pour une correction efficace 

  1. Relisez entièrement votre manuscrit et utilisez un carnet pour noter les numéros de page où vous remarquez des problèmes de style ou de cohérence de l’histoire.
  2. Faites relire votre manuscrit à plusieurs personnes en leur demandant de noter les pages des passages qui leur ont paru flous ou plus difficiles à comprendre. Demandez-leur aussi de vous donner leur avis sur les transitions entre les chapitres.
  3. Une fois ces étapes réalisées, prenez vos notes et organisez votre correction chapitre par chapitre .
  4. Lorsque vous corrigez votre texte, mettez-vous dans de bonnes conditions (dans le calme, dans un endroit confortable, avec une boisson chaude…) et arrêtez dès que vous sentez que vous décrochez. Dans le cas contraire, vous risquez de passer à côté de certaines erreurs et vous devrez sans doute recommencer le travail du chapitre en question.
  5. Équipez-vous d’un logiciel d’aide à la correction, comme Antidote. D’après moi, l’utilisation de ce type de logiciel est vraiment essentielle. Je ne fais pas beaucoup de fautes quand j’écris, mais les coquilles sont inévitables, tout comme certaines fautes d’accord qui se glissent dans un texte quand on est fatigué ou moins attentif. Antidote permet aussi d’identifier des phrases trop longues, des répétitions et de corriger la ponctuation.
  6. Résistez à la tentation de réécrire plusieurs parties du manuscrit ou d’ajouter des chapitres. Ça a été mon erreur principale avec le tome 1 du Dernier Descendant. La relecture m’a parfois poussée à réécrire des chapitres entiers pour améliorer l’histoire, mais après réflexion, j’ai rarement gardé ces modifications. À vous de voir ce qui fonctionne pour vous, moi désormais, je me méfie de mes réécritures.
  7. Offrez-vous des petites récompenses pour chaque chapitre corrigé ! Moi, je m’accordais un thé et un petit gâteau après la correction. Il faut prendre soin de vous, corriger c’est un travail plutôt ennuyeux et exigeant !
  8. Communiquez avec vos lecteurs ou les personnes qui suivent votre nouvelle page d’auteur concernant vos progrès dans la correction. Un peu d’encouragement vous fera sans doute du bien et vous rappellera que vous faites aussi ce travail pour vos lecteurs.
  9. Donnez-vous des dates limites. Même si vous n’arrivez finalement pas à les respecter, vous aurez sans doute plus avancé grâce à ça. Attention par contre, si avoir une date limite vous angoisse, pas la peine de suivre ce conseil !
  10. Une fois que vous pensez avoir terminé votre correction, félicitez-vous et appréciez vos progrès. Maintenant, il est temps de relire votre manuscrit pour chercher les dernières erreurs et vérifier qu’il vous satisfait pleinement.

Pfffiou… Ça en fait du boulot. Mais c’est la correction et la réécriture sont des étapes essentielles avant la publication d’un roman. Nous devons offrir un travail abouti à nos lecteurs, en évitant un maximum les fautes. C’est ce que j’essaie de faire, et si parfois on me montre encore une coquille, je m’empresse de la corriger. Ma seconde édition du tome 1 est donc meilleure que la première et j’espère que l’édition du tome 2 sera encore de meilleure qualité !

Et vous, comment corrigez-vous vos manuscrits ? Est-ce que vous vous prenez la tête autant que moi ?

 

Un commentaire »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :