Aller au contenu principal

Nos vacances européennes avec un petit bout

Faire un mini-tour européen avec un petit gars de tout juste 12 mois, ça vous parait un peu fou ? Eh bien nous, on s’est lancé l’été dernier et on vous raconte tout !

Pendant nos vacances d’un mois en France, dans ma famille, on avait planifié une grosse semaine de voyage à Paris, Madrid et Lisbonne. Une vraie semaine de folie avec un emploi du temps ultra chargé pour enchaîner les visites, promenades et les restos… On s’est vraiment éclaté. Balade en bâteau sur la Seine, visite du Louvre, shopping sur les Champs Élysées, visite du Prado, découverte à pieds de Lisbonne…  Le tout avec un bambin de 12 mois. Voilà comment on s’y est pris pour que tout roule comme sur des roulettes :

19894698_10154874301033651_1788223455085117338_n

  • Voyager léger

Croyez-le ou non, voyager léger nous a permis de moins galérer lors de nos  déplacements dans les transports en commun et les aéroports. On avait avec nous un gros sac à dos chacun, une poussette canne et un petit sac d’ordinateur portable. Et c’est tout ! Dans le gros sac à dos de mon conjoint se trouvaient nos vêtements (juste l’essentiel) et nos affaires de toilettes. Dans mon sac il y avait les vêtements de notre fils, des couches, des lingettes, des compotes à boire et autres petits goûters et quelques jouets et son doudou. Dans un des hôtels où on s’est arrêté, on a fait une lessive et ça a suffit pour notre voyage. Pour les couches, lingettes et goûters, on s’est ravitaillé en cours de route une fois. Bien sûr, on laissait un maximum de choses à l’hôtel. Durant nos sorties, on avait avec nous seulement la poussette canne. Dans le panier du bas, je gardais  quelques couches, une tenue de rechange pour le petit, des lingettes, de l’eau et des biscuits.

20431757_10154937051748651_6573687406567503836_n

  • Avoir un emploi du temps réaliste

Nous avons fait plein de choses pendant notre semaine de vadrouille dans les capitales européennes, mais attention de ne pas en demander trop à bébé. De notre côté, nous avons profité des matinées (plus fraiches que le reste de la journée) et nous faisions beaucoup de pauses dans la journée dans des endroits climatisés. On cherchait aussi des endroits où notre petit canadien pourrait se dégourdir les jambes en toute sécurité comme un parc dans la ville ou un jardin d’enfants. Dès qu’on voyait quelque chose d’amusant et sans danger pour lui, on mettait de côté nos projets pour le laisser jouer,  les jeux d’eau des grandes villes lui ont par exemple beaucoup plu ! Pendant les heures les plus chaudes de la journée, on restait au frais, soit dans un tour bus climatisé, soit dans un restaurant ou encore à l’hôtel. Pour ses siestes, notre petit canadien acceptait volontier de les faire dans sa poussette lors des promenades.

20525894_10154937061148651_5531764352954965590_n

  • Éviter les restaurants le soir

Pour nous, avec un tout petit, aller au restaurant le soir n’était tout simplement pas possible. Notre petit canadien se couche vers 19h tous les soirs, parfois même un peu plus tôt. Le forcer à rallonger sa soirée et à se coucher plus tard n’aurait pas été une très bonne idée étant donné le risque de mega crise de larmes dans le resto… À Madrid, avec des restaurants qui commencent à servir à partir de 21h, c’était tout simplement inenvisageable. Pas grave, on s’est arrangé en se faisant plaisir le midi et en mangeant léger le soir ! Mais c’est à prévoir.

  • Ne pas oublier la trousse de secours

Pratique quand on voyage à deux, essentiellesquand on voyage avec un bébé ! Une trousse de secours achetée en magasin ou assemblée maison pourrait vous être bien utile en voyage. Dans la notre nous avions l’équivalent du doliprane, de l’advil, des probiotiques en gouttes et des petits pansements. Pour de plus gros bobos, on peut se rendre à la pharmacie ou aux urgences…  Faites aussi attention au soleil et à la déshydratation ! À Madrid, il faisait 42°C à l’ombre durant notre séjour ! Gardez toujours de l’eau à portée de main, une bonne casquette et de la crème solaire adaptée à l’âge de votre petit.

20031858_10156332483959622_1869789840021776752_n

  • Gérer les déplacements en avion

L’avion peut faire peur avec un tout petit, très peur même… Les gens ne comprennent parfois pas pourquoi de jeunes parents prennent le risque de voyager avec un petit qui pourrait hurler pendant deux ou trois heures de vol. De notre côté, ça ne nous ait jamais arrivé, et petit canadien a pris l’avion de très nombreuses fois ! Alors possède-t-on le secret du voyage en avion avec un bébé ? Je ne sais pas, mais je peux vous donner nos trucs.

– Avoir toujours dans son sac à boire et à manger. Et si vous allaitez, c’est encore mieux car comme vous le savez sans doute, le sein calme nos petits dans les situations nouvelles et stressantes. Donc n’hésitez pas !

– Avec dans son sac des jouets différents, nouveaux, ou des incontournables pour votre petit. Ça l’occupera un peu, entre deux goûters.

– Essayer de faire dormir bébé. Après un gros goûter par exemple.

– Jouer avec tous les petits trucs nouveaux de l’avion (l’accoudoir, la tablette devant vous, le hublot…). Ça c’est l’activité préférée de notre petit.

– Et en dernier, si ce n’est pas contre vos principes, un dessin animé sur l’ordinateur portable ou le téléphone. Personnellement avec notre fils, ça ne marche pas trop en avion pour l’occuper.

– À l’aéroport, il existe parfois de grandes salles de jeux pour enfants. C’est le cas à l’aéroport de Madrid. La salle est géniale ! Renseignez-vous aussi pour savoir si avec votre compagnie ou votre carte bleue (carte de crédit au Canada), vous avez le droit de rentrer dans un salon V.I.P. Ces salons ont souvent une salle spéciale pour les enfants avec des jouets et des petits goûters. Avec notre carte bleue de voyage, (TD Visa Infinite) nous y avons le droit et c’est franchement super pratique pour patienter dans les aéroports ! Enfin, cherchez dans la zone d’embarquement les salles d’allaitement. L’aéroport de Londres Heathrow par exemple en a beaucoup. Ce sont de petites salles avec un fauteuil, de la musique douce et une belle table à langer. Même si vous n’allaitez pas, vous pourrez y faire une pause loin de la foule.

  • Bilan

Nous avons passé une semaine merveilleuse, et notre petit canadien a l’air d’avoir bien aimé ses vacances. Il observait tout, curieux, et dormait bien le soir après ses grosses journées. Nous n’avons pas eu de problèmes durant ces vacances, ni de frustrations particulière. Mon conseil pour vous : organisez bien votre séjour, prévoyez les potentiels problèmes que vous pourriez rencontrer et avec un peu de chance, tout se passera bien !

Un commentaire »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :